Plats préparés contre le fait maison

Édulcorants, conservateurs, colorants, exhausteurs de goûts, sel, sucre, acides gras trans industriels, et j’en passe, autant de choses cachées ou non d’ailleurs dans les plats préparés industriels.

Les études sur le sujet des plats « tout prêt » démontrent la même chose : l’association de deux additifs peut être toxique, alors imaginez ce qui se passe dans notre organisme quand 3, 4, 5 additifs sont combinés !!!

Au DANEMARK, les acides gras trans industriels sont interdits depuis 2003, l’OMS milite pour leur interdiction mondiale, mais nous en sommes loin. Ces acides gras trans industriels sont extrêmement dangereux pour notre santé cardiovasculaire.

Il apparaît que les plats cuisinés ont un index glycémique hors norme qui favorise la trop grande production d’insuline par notre organisme, avec toutes les conséquences que l’on connait !

La valeur nutritionnelle des plats cuisinés est moins importante que des plats faits maison. De plus, il y a souvent beaucoup trop de sucre, trop de sel dans ces plats. Pourquoi ? C’est simple : pour rendre les consommateurs dépendants, pour façonner le goût des enfants à ces produits, pour qu’ils en ressentent le manque dès que le paquet ou le plat est fini.

Prenons l’exemple de la farine : une farine blanche c’est à dire raffinée de manière industrielle, a une valeur nutritionnelle amoindrie par rapport à une farine complète et intégrale. Le raffinage concentre la céréale en amidon ce qui fait augmenter l’index glycémique. Alors qu’y gagne-t-on ? Rien d’utile à notre santé bien au contraire !

Certains et certaines se laissent séduire par les plats préparés par manque de temps, parce que la cuisine n’est pas leur fort, mais faite l’expérience toute simple, d’un gâteau au yaourt, qui est un gâteau très simple et très rapide à faire, en changeant juste vos ingrédients. Soyez fous et faites cette expérience avec la même recette, le même jour, mais avec des ingrédients différents d’un côté des ingrédients industriels, raffinés, des œufs de poules élevées en batterie, et de l’autre côté des œufs bio de poules qui ont couru dans la campagne, des produits bio ou fermiers, non raffinés.

Comparez les deux gâteaux, ils n’aurons ni la même texture, ni la même couleur, ni le même goût.

En faisant l’effort de préparer tout soit même on redécouvre les goûts de notre enfance, des plats que nous préparent ou nous préparaient nos grands-mères, nos mamans. Rappelons nous d’une bonne purée maison dans laquelle nous creusions un trou au milieu pour mettre la sauce faite maison du poulet rôti ou de la viande que nous mangions avec !!!

Il faut du temps pour cuisiner, comme il faut du temps à la nature pour nous donner ce qu’elle nous offre, respectons les aliments et cuisinons les à la bonne saison, avec plein d’idées recettes que nous pouvons nous échanger. Faites vous plaisir à redécouvrir la vraie saveur des choses.

Bon appétit !!

Si vous cherchez des idées, j’ai créé un tableau sur Pinterest qui rassemble plein de recettes à faire soi-même : https:/www.pinterest.fr/liloceline/recettes/

Céline DUBAT, Naturopathe bénévole au sein de l’association Bien-être au Naturel

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :